Pompe à chaleur air-air ou air-eau : quelles différences ?

pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur est un appareil permettant de récupérer des calories dans l’environnement extérieur afin de les transformer en chaleur à diffuser dans le logement. Elle représente une bonne alternative aux chaudières traditionnelles, car elle est permet de diminuer le niveau de consommation énergétique, elle présente donc un coût global plus avantageux à long terme. En outre,  son impact sur l’environnement plus restreint.

Il existe deux principaux types de pompes à chaleur : la PAC air-air et la PAC air-eau. Toutes deux sont des systèmes thermodynamique aérothermiques (à condensation par air), c’est à dire qu’elles puisent chacune les calorie située dans l’air extérieur.  Cependant, leur fonctionnement diffère d’un appareil à l’autre. Voyons ensemble quelles sont les différences entre ces 2 systèmes.

 

La pompe à chaleur air-air

La PAC air-air fonctionne en puisant de l’énergie dans l’air depuis l’extérieur afin de la retransmettre à l’intérieur, et réchauffant directement l’air intérieur ambiant du logement.

Cette dernière est moins onéreuse que la pompe à chaleur air-eau et terme d’installation. Toutefois celle-ci ne peut être utilisée pour chauffer l’eau chaude sanitaire courante. En revanche, elle possède systématiquement un mode réversible pour être utilisé comme climatisation l’été. Globalement, là où la pompe air-air est plus intéressante pour l’été, l’autre est plus avantageuse en hiver, apportant davantage de chaleur grâce à sa puissance plus importante.

Un autre point important à prendre en compte est que bien qu’elle soit moins chère à l’installation, la PAC air-air ne donne pas droit aux mêmes aides que la PAC air-eau.

 

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau récupère également des calories depuis l’extérieur, pour les transporter à l’intérieur en réchauffant l’eau contenue dans votre installation de chauffage centrale (tuyauteries et radiateurs).

Optimisée pour un fonctionnement en mode chauffage, son coefficient de performance est plus important que la pompe à chaleur air-air, autrement dit… plus d’économies d’énergie. Le coefficient de performance est en effet plus élevé sur ce type d’appareils.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau peut par ailleurs donner droit à diverses aides financières, permettant d’accélérer la rentabilité de votre investissement :

  • une TVA réduite
  • une prime énergie en fonction de vos revenus
  • Ma Prime Rénov’
  • éco-PTZ 

Retrouvez ici plus d’informations concernant les aides pour l’installation de pompes à chaleur.

Afin d’en bénéficier, vous devez vous tourner vers une entreprise certifiée RGE (QualiPac) comme RCH Méditerranée ! Nous proposons l’installation de pompes à chaleur air-air et air-eau. Contactez-nous dès maintenant pour toute demande d’information ou de devis.

Installation de pompe à chaleur : quelles aides financières ?

aides pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur peut donner droit à de nombreuses aides en 2022. Pourtant, tous les ménages ne sont pas nécessairement conscients des subventions qu’ils peuvent percevoir. 

Afin que tout ceci soit plus clair pour vous, nous vous avons résumé celles-ci dans cet article.

L’Éco- PTZ 

L’éco-PTZ ou prêt à taux 0 permet de faire un emprunt bancaire à un taux nul pour tous les travaux portant sur la rénovation énergétique. Pour en bénéficier, il faut que le logement soit une résidence principale et qu’elle ait été construite avant le 1er janvier 1990. Cet emprunt doit être réalisé dans une banque partenaire de l’Etat

Pour l’installation d’une pompe à chaleur, le montant du prêt peut monter jusqu’à 9000€.

MaPrimeRénov’

Pour bénéficier de cette première aide vous devez installer une pompe à chaleur air/eau et être propriétaire occupant, propriétaire bailleur, usufruitier, copropriétaire ou un syndicat de copropriété. De plus, il faut que votre logement ait été construit il y a plus de 15 ans.

Le montant de cette aide dépend de deux éléments : le niveau de vie du foyer et le gain d’énergie permis par la mise en place des travaux. La prime sera ainsi de 75% et 90% du montant des travaux pour les foyers aux revenus modestes, jusqu’à 60% pour les revenus intermédiaires et jusqu’à 40% pour les revenus aisés.

Les dossiers de demande d’aide doivent être déposés sur le site de Ma Prime Rénov.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Afin de bénéficier de cette troisième aide, il faut que votre logement ait été construit il y a plus de 15 ans et que vous vous engagiez à vivre dans celui-ci pendant au moins 3 ans après la fin des travaux. De plus, l’aide peut vous être attribuée seulement si les travaux vous permettent de réaliser un gain énergétique d’au moins 35%.

Pour débuter votre démarche de demande de l’aide rendez-vous directement sur ce lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R51461

La TVA à taux réduit

Comme son nom l’indique cette cinquième aide consiste à avoir une TVA réduite sur tout travaux portant sur l’amélioration énergétique d’un logement : au lieu de la TVA classique à 20%, vous profitez ainsi d’une taxe réduite à 5,5%. Pour en bénéficier vous n’avez aucune démarche à faire. La TVA est automatiquement modifiée par l’entreprise ou par le professionnel RGE que vous avez sélectionné lors de la réalisation du devis. Cette TVA réduite peut notamment être cumulée avec MaPrimeRénov’.

La prime CEE

La prime CEE vise à récompenser ceux qui réalisent des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement. Concrètement, il peut donc donner droit à des réductions sur le prix et l’installation de pompes à chaleur. 

Pour bénéficier de cette prime, il n’y a pas de conditions particulières mis à part la nécessité de confier les travaux à un expert certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le montant de l’aide dépendra ensuite :

  • du niveau de revenus du foyer 
  • de l’ampleur des travaux réalisés
  • du type de logement 

Les aides locales

La région Provence propose une aide nommée « Provence Éco-Rénov ». Pour en bénéficier il faut que vous soyez propriétaire occupant de votre résidence principale, et cette dernière doit être construite avant le 1er janvier 2000. Là-aussi, l’intervention d’un professionnel certifié RGE est nécessaire. 

Vous pouvez également bénéficier de cette aide pour l’installation d’une chaudière à compensation ou de panneaux solaires, des travaux de ventilation ou encore d’isolation…. Attention cela dit : en ce qui concerne les pompes à chaleur, seuls les modèles air/eau sont éligibles.

RCH Méditerranée est certifié RGE et propose l’installation de pompes à chaleur dans les Bouches-du-Rhône. Vous souhaitez obtenir un devis gratuit ou une information complémentaire ? Contactez-nous dès maintenant au 0442091314 ou via notre formulaire de contact.